Saint-François-de-Sales de Neuville

 

"Cette paroisse a deux lieues d'étendue d'un côté et une lieue de l'autre. Au recensement de 1681, il y a 61 familles et 340 âmes. Il y a une chapelle de colombage dédiée à Saint-François-de-Sales, couverte de paille, longue de 30 pieds et large de 22 pieds, sans presbytère, ni terre pour en faire. Le prêtre y demeure en pension chez un habitant "1,4 en l'occurrence, Antoine Desserre.

La première inscription au registre de la paroisse date du 13 juillet 1679. Avant cette date, des missionnaires itinérants, rattachés à la paroisse Notre-Dame de Québec, effectuaient les services religieux. Les inscriptions se faisaient dans les "paroisses organisées". De 1681 à 1685, "M. Jean Pinguet, prêtre natif du pays, âgé de 27 ans, dessert la seigneurie de Neuville dite la Pointe-Aux-Trembles, la côte Saint-Ange, la Pointe-Aux-Écureux, le Port Neuf (Cap Santé), et Deschambault."1,4 Il est décédé le 20 mars 1715, à l'âge de 60 ans. Il était alors chanoine de la cathédrale de Québec où il fut inhumé dans le choeur de l'église.

 

Cette paroisse est la 24ième établie dans la province de Québec; elle date de 1679. Les registres de la paroisse ouvrent le 13 juillet 1679. Au moment de la naissance de Louis Rognon, elle est desservie par le missionnaire Jean Basset jusqu'en 1685, date de la nomination du premier curé en titre. L'érection canonique date du 3 novembre 1684. Les limites de la paroisse ne furent fixées par ordonnance que le 3 mars 1722. « Neufville, l'étendue de la paroisse de Saint-François-de-Sales, située en la dite seigneurie, sera comme celle de la dite Seigneurie, de deux lieues et demi de front, ensemble des mêmes profondeurs pour tout ce qui est en deca de la rivière Jacques Cartier... »2 En 1683, la seigneurie devient la troisième plus populeuse de la Nouvelle-France. On y recense 372 habitants et, en 1706, 399 âmes.

 

Louis Rognon est né le 22 juillet 1683 à la Pointe-aux-Trembles de Neuville. Il est baptisé par le curé Jean Basset le lendemain, dans la petite « chapelle en colombages recouverte de paille.»1 de la paroisse Saint-François-de-Sales. Ses parrains sont Louis Dupont et Agathe Merlin.

   suite

1 Neuville 1667-2000 - 333 années d'histoire p. 21

2 Cahier d'intendance no.2, concessions en fiefs, folio 662. Publié dans Pièces et documents relatifs à la tenure seigneuriale, p. 390

3 Montée et déclin d'une famille noble: Les Ruette d'Auteuil, pp. 183-184

4 Neuville 1667-2000 - 333 années d'histoire pp. 17-18

5 Pièce détachée aux Archives de la province de Québec

6 Fois et hommages, régime français, cahier 1, folio 243